Communautés francophones

 

Régions comprenant des communautés francophones relativement importantes. Téléchargez le pdf.

L'Alberta compte plusieurs communautés avec des noms étonnants. En plus de noms ayant des origines autochtones comme Wetaskiwin, on retrouve aussi des noms de villes et de villages comme Beaumont, Brosseau, Grande Prairie, et Lacombe. Au fil des ans, la plupart des Albertains anglophones ont anglicisé la prononciation de ces noms, de sorte que la municipalité de Grande Prairie, malgré une orthographe française, se prononce souvent comme « Grand » Prairie. Étant donné cette anglicisation et le statut minoritaire des 65 990 francophones en Alberta, peu d'Albertains connaissent véritablement l'histoire de ces communautés, même ceux qui y habitent.

Certaines de ces communautés furent établies ou desservies par les Pères Oblats, et ont été renommées en hommage à ces hommes ou à leur saint patron. D'autres communautés furent nommées pour les animaux ou la géographie de la région, ou en hommage aux personnalités de l'époque. Leurs histoires varient, mais chacune d'entre elles se rattache d'une façon ou d'une autre au peuple francophone.

À l'occasion du Centenaire de l'Alberta en 2005, l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) a publié une carte historique et un livre nommant les communautés francophones et soulignant la contribution des francophones au développement de l'Alberta. La carte historique, "Jamais je ne l'oublierai" , et le livre "Les francophones de l'Alberta" sont disponibles en français et en anglais auprès de l'ACFA.

Share this page on: